IMG_0966 (les Buttes Chaumont, installation pour la Nuit Blanche.)

Qu'est-ce que c'est bon d'être en vacances ! J'ai l'impression d'être affamée et j'ai déjà vu deux expos, l'une à la BNF et l'autre au Grand Palais: mon coeur balance entre la Cornouailles (la légende arthurienne) et Istanbul (de Byzance à Istanbul). Les deux expositions étaient impressionnantes de pédagogisme mais  j'ai trop la flemme d'en parler plus avant ici:  "Interrogeons notre propre rapport à l'écriture nous, profs, qui n'arrêtons pas de demander d'écrire et d'analyser à nos élèves" fut-il dit à l'IUFM (pour justifier, parce qu'apparemment cela ne va pas de soi,  le fait que l'on demande aux pauvres stagiaires que nous sommes un énième rapport sur nos pratiques).... Oui, allez interrogeons-nous tiens, j'adore ça moi  ! 

En attendant, pfiout au lit: je vais lire  des recettes de cuisine de la table du grand turc, bouquin historico-cullinaire de Yérasimos pour lequel j'ai craqué au sortir de l'expo du Grand Palais. Et puis c'est tout. Comme ça, dans la foulée,  je pourrai aussi interroger mon rapport à la lecture, moi qui ai donné plein de livres à mes élèves pour les vacances gniark gniark... Que ne ferais-je pas pour l'Iufm ! (J'attends quand même avec impatience de pouvoir lire autre chose que des livres de grammaire et de la littérature jeunesse... et notamment les deux romans de Mehmet Yashin dont je vais avoir l'honneur de dire quelques poèmes ! ) 

En ce moment j'ai l'impression d'avoir un sky-blog, même mes élèves ont des billets plus élaborés sur leurs blogs... Tant pis, c'est bon de régresser parfois ! Il tombe bien le livre de Yérasimos, même les plats de viande y semblent tous sucrés ! Les sultans ottomans devaient avoir  plein de caries.