28 novembre 2009

Dix minutes de jogging

Le jogger qui passe actuellement sous mes fenêtres, je le connais bien. Cela fait plus de quarante ans que j'habite ce quartier, alors vous pensez bien que les joggers qui trottinent à 22 heures passés, je les ai repérés, vu que ma place favorite est devant la fenêtre. Lui, évidemment, cela ne fait pas très longtemps qu'il est là. Enfin il est là, c'est une façon de parler, parce qu'il court tellement vite, qu'entre l'aller et le retour, il reste au maximum deux minutes dans mon champ de vision. L'été, quand il ne fait pas trop... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 23:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 novembre 2009

Un flamant rose en litanie - Chapitre 5/5

La porte d'entrée claqua soudain.Célestin était de retour, sans tonton Christobald, ce qui était déjà en soi une bonne nouvelle... Capucine frémit à l'idée que Mikhail aurait pu lui aussi accompagner le retour de son mari... Alleluïa s'exclama-t-elle ! La jeune femme entendit son époux se diriger vers la salle de bains.Ouf ! Sauvée ! Elle avait encore au moins dix bonnes minutes devant elle ! Elle regarda son Idoine rose, son petit oiseau doux, son si beau nid aux doigts de noeuds, son neuf au dos bien droit, son honni d'eau... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2009

un flamant rose en litanie - Chapitre 4/5

Elle se disait d'ailleurs que des séjours en maison de repos pour des égarements, c'était quand même un peu cher payé, il aurait très bien pu... Pu quoi d'ailleurs ? Divorcer ? Elle ne voulait pas y penser, pas maintenant, franchement ce n'était pas le moment. Elle se lova dans le lit, se demandant si la bête toute rose la suivrait. La bête ne la suivit pas. Le lit ne devait pas être un nid à flamant rose, sûrement à cause des draps couleur vert anis. Ca jurait trop. Même Célestin l'avait dit d'ailleurs, que ce n'était... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 novembre 2009

Un flamant rose en litanie - Chapitre 3/5

Plus Capucine rosissait, plus l'aurore aux fameux doigts de fée se faisait plus lointaine...Célestin serait bientôt de retour, il fallait sans doute cacher le magnifique oiseau, mais Capucine ne pensait déjà plus, Capucine caressait, Capucine vibrait, Capucine oubliait le temps qui passait et l'époux sportif qui s'en était sans doute allé dépenser les calories accumulées la veille devant un vulgaire match de foot...Capucine oubliait le temps entre les plumes de son charmant zoziau, Capucine se découvrait un amour naissant pour les... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 novembre 2009

Un flamant rose en litanie - Chapitre 2/5

Elle ne pouvait détacher ni ses yeux ni ses mains du volatile. Ses mains, qui au départ lissaient les plumes de la bête en surface, petit à petit s'enfoncèrent dans le plumage jusqu'à sentir la naissance du duvet. C'était bon. Et la bête ne bougeait toujours pas. Elle avait à peine tourné un peu la tête vers Capucine, comme pour dire qu'elle savait ce qui se passait, et qu'elle l'autorisait. Capucine était toute chamboulée. Elle qui osait à peine toucher le chat de Célestin à cause de la chaleur qui se dégageait sous ses poils,... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 07:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 novembre 2009

Un flamant rose en litanie- Chapitre 1/5

La semaine du marathon d'écriture s'est achevée en beauté. Elle a été passionnante et s'est terminée par un texte à 4 mains commis avec  Tiphaine  dans l'hilarité chocolatée de ma cuisine...  Je publie ici le fruit de notre délire. Pouvez-vous deviner la paternité (maternité ?) des chapitres ? Chiche !   ------------------------ Capucine n'en revenait pas : juste devant son lit, un énorme flamant rose la contemplait... Elle ferma les yeux puis les ouvrit à nouveau : le volatile n'avait pas bougé... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2009

D'encre et d'exil

Alors que je suis en train d'essayer de dire au mieux ses poèmes pour une lecture publique prévue le 13 décembre prochain, j'apprends que Mehmet Yashin sera à Paris le  Lundi 24 novembre :- 10H, Lycée Théophile Gautier47, rue de Charenton - 75012 Paris Mais je ne peux pas y aller !!!    En revanche, le 29 novembre, à la BPI, à la 9ème rencontre internationale des littératures de l'exil, je peux...     
Posté par ada_ à 13:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2009

Marathon d'écriture 2

Deuxième texte rapatrié des marathons d'écriture qui recommencent le week-end prochain !    Mon ordi est d’une clémence aujourd’hui ! Il m’a laissée écrire presque 3h d’afilée déjà. Si j’étais superstitieuse, je dirais qu’il ne s’éteint que lorsque je peine à écrire. S’il pouvait tenir encore une demi-heure, cela m’arrangerait car je suis curieuse de voir ce qui va sortir de la boîte cette fois. Je suis un peu surprise de la facilité avec laquelle j’ai écrit. Certes, ce n’est pas construit, et c’est... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 11:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2009

Marathon d'écriture

  Les marathons d'écriture recommencent le week-end prochain !  Chouette chouette ! Je vais participer ! La dernière fois j'avais adoré lire les textes des autres participants.  D'ici là, et parce que les textes  écrits lors la dernière session vont être effacés, je rapatrie ici  un ou deux textes écrits là-bas en mai dernier, que j'ai envie de garder.  Presque deux heures déjà que j’ai commencé. L’ordi chauffe dangereusement. J’ai un creux au bout des doigts. Ah zut. Je vois... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 11:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2009

Même pas mal

  D'abord en Bretagne, il ne fait jamais beau. Et même quand il ne pleut pas, ton brushing se carapatte rapport aux goutellettes qui planent dans l'air en permanence. Dans la maison froide et sombre où l'on vous coince, la morne grisaille vous tombe même dessus. Le ciel pèse comme un couvercle. Et puis les gens n'y sont pas du tout accueillants. Ils sont coupants comme les cailloux de leurs plages étriquées. Leur oeil ne pétille pas d'intelligence, de malice ou de bienveillance. Ils te font manger des drôles de bestioles... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 14:19 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :