25 octobre 2009

Vracances...

 (les Buttes Chaumont, installation pour la Nuit Blanche.) Qu'est-ce que c'est bon d'être en vacances ! J'ai l'impression d'être affamée et j'ai déjà vu deux expos, l'une à la BNF et l'autre au Grand Palais: mon coeur balance entre la Cornouailles (la légende arthurienne) et Istanbul (de Byzance à Istanbul). Les deux expositions étaient impressionnantes de pédagogisme mais  j'ai trop la flemme d'en parler plus avant ici:  "Interrogeons notre propre rapport à l'écriture nous, profs, qui n'arrêtons pas de demander... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 22:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 octobre 2009

"Et l'ambiguïté alors ?"

"Et ce désir absurde - est-ce l'air du temps ou l'exigence de financiers stupides... - de vouloir éclairer des zones d'ombre qui devraient le rester. De poser chaque point sur chaque i (lors du dénouement, surtout), afin de ne pas désorienter un tant soit peu le spectateur. Cette rage contemporaine de vouloir tout savoir, tout comprendre est une calamité. Et l'ambiguïté, alors ? Et le mystère ?" Pierre Murat à propos du film Mères et filles de Julie Lopes Curval ( Télérama -du13/10/2009) Je ne sais pas si je finirai par... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 22:39 - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 octobre 2009

EPM

J J'ai:  - comme UNE  envie de fiche le camp: EPM ! 
Posté par ada_ à 21:45 - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 septembre 2009

En attendant

Antalya, août 2009
Posté par ada_ à 11:16 - Commentaires [9] - Permalien [#]
26 septembre 2009

Les autres enfants de mon père

Cet été à Antalya, en allant chez ma demi-soeur F.,  j'ai pu réunir les quatre enfants de mon père: S. nous a rejoints après  19 heures de bus et une autorisation maritale arrachée après une âpre discussion.  Mes demi-soeurs sont très différentes l'une de l'autre et se chamaillent en permanence. J'aime à les regarder essayer d'influencer la vie l'une de l'autre. Je pense à mon enfance solitaire quand elles me racontent les bagarres mémorables qu'elles ont eues petites. Et F. me montre la cicatrice encore visible de la... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 14:43 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
25 septembre 2009

Mes petits samouraïs

   Les garçons de 5ème C ont tous les cheveux longs. Aujourd'hui, ils sont entrés dans la salle de classe avec des couettes et des palmiers sur la tête.  Ils m'ont annoncé  qu'ils jouaient aux samouraï. Comment voulez-vous que je sévisse avec des bambins pareils ? Mes collègues se plaignent de leurs bavardages tandis que je m'extasie sur leur envie de lire et de découvrir.  Ils peuvent aussi devenir graves et tenir des réflexions très matures sur les textes qu'ils lisent. Sur  "Pauvre petit garçon" de... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 18:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

25 septembre 2009

Vue du balcon - Akyaka

Au matin, respirer l'odeur des pins, s'assourdir du chant des cigales,  descendre les escaliers, tout doucement, vers la mer et dans l'eau fraîche, gratter les morsures des moustiques voraces de la nuit. Il va falloir attendre 10 mois pour retourner à Akyaka !    
Posté par ada_ à 18:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 septembre 2009

Restée en Egée

Cela fait trois semaines que je suis à Paris. Je ne peux me plaindre de rien cette année, j'ai des 5èmes adorables, des 4èmes bavards mais enthousiastes, j'ai refusé les BTS dévoreurs de temps, je vais au collège à pied, en passant dans un joli parc... et pourtant mon coeur est resté en Egée*. C'est sûrement parce que l'embarcadère des ferry sur le front de mer à Izmir arbore mon pseudo....     et voici l'une des deux demoiselles qui veillent sur l'entrée de l'avenue commerçante de Karsiyaka et la réputation des filles... [Lire la suite]
Posté par ada_ à 06:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 septembre 2009

Conversations bleues

                      Toujours à Izmir, sur le front de mer.      
Posté par ada_ à 22:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 septembre 2009

La vendeuse de maïs

Sur le front de mer à Izmir, le commerce de la belle vendeuse de maïs, même en plein mois de Ramadan, ne se se portait pas trop mal.          
Posté par ada_ à 21:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]